Les huîtres et fruits de mer de toutes marques subissent des rappels de produits massifs. Le problème est une contamination des huîtres par des norovirus. Vous avez probablement déjà eu affaire à un norovirus car ils sont la cause la plus fréquente de gastro-entérite et d’intoxication alimentaire.

Temps de lecture : 3 minutes

Norovirus, késako ?

Quelle est la cause d’une telle contamination et intoxication alimentaire ?

Les bons gestes à adopter

Si vous consommez des produits contaminés par des norovirus vous risquez des troubles gastro-intestinaux et des intoxications alimentaires avec les symptômes des gastroentérites c’est-à-dire l’apparition brutale de vomissements, nausées et/ou diarrhées parfois associés à des crampes abdominales, fièvre modérée, frissons, courbatures et maux de tête. Les symptômes débutent généralement moins de 24h après l’ingestion d’un aliment contaminé mais la période d’incubation peut être étendue à 2 jours.
Ces virus résistent très bien au conditions extérieures, ils se transmettent donc très facilement par contact direct ou indirect et peuvent être à l’origine d’épidémie.

Norovirus, késako ?

Le norovirus est une des causes les plus fréquentes de gastro-entérite virale et d’intoxication alimentaire. Ce virus qui est éliminé par les selles et les vomissures est hautement contagieux.

Les virus sont très différents des bactéries et des parasites dont certains provoquent des infections similaires à celles causées par les norovirus. Ces derniers ne savent pas se développer en dehors du corps humain, par contre, les norovirus qui se retrouvent ensuite dans l’environnement y sont très résistants.

La transmission par voie féco-orale est la plus importante. Elle est souvent directe, de personne à personne, ou indirecte, par ingestion d’aliments ou d’eau contaminés ou par contact avec un environnement contaminé.

Consommer des produits contaminés comme les fruits de mer peut avoir des conséquences graves pour les individus vulnérables comme les femmes enceintes, les personnes immunodéprimées et les enfants/personnes âgées. En cas de contamination, d’intoxication alimentaire et d’aggravation des symptômes il est important d’aller consulter un médecin. Il est aussi important d’éviter la déshydratation, il faut boire au moins 1,5L d’eau riche en sodium, ou du bouillon de légumes (pour compenser la perte d’électrolytes). Pour éviter de contaminer d’autres personnes, il faut bien se laver les mains et si possible ne pas préparer le repas pour d’autres.

Quelle est la cause d’une telle contamination et intoxication ?

Les huîtres auraient été contaminées par les norovirus à cause de l’épidémie de gastro-entérites (norovirus présents dans les fèces et rejets des malades), la cause est donc humaine. Les rejets côtiers auraient été pollués -difficulté des stations d’épurations d’éliminer la contamination – ce qui auraient par la même occasion, contaminés les huîtres. Une enquête est demandé par Philippe Le Gal, président du CRC (Comité Régional de Conchyliculture) pour comprendre les causes précises de la contamination et éviter que la situation se répète dans le futur.

Les bons gestes à adopter

  • S’hydrater suffisamment,
  • Consulter son médecin traitant (si les symptômes persistent),
  • Etre particulièrement attentif à l’hygiène des mains,
  • Eviter de préparer les repas le temps de la maladie,
  • Nettoyer et désinfecter régulièrement les pièces de la maison.

Pour obtenir plus d’informations sur les bons gestes pour une alimentation saine, rendez-vous ici.

Vous pouvez trouver tous les rappels de produits sur l’application Meersens, et ainsi être notifié sur des rappels de produits dont vous avez déjà scanné.

Lectures complémentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’application Meersens

Le gardien de votre santé, pour une vie plus saine !

Suivez-nous

S’informer

Recevez chaque début de mois notre dossier spécial avec nos conseils et articles pour une vie plus saine !