La question qui revient en été est souvent : Quelle crème solaire choisir ? Quelle crème solaire pour bébé ? Mais aujourd’hui une autre problématique émerge dans ce choix : quelle est la meilleure crème non polluante pour protéger ma peau du soleil ?

Utiliser de la crème solaire pour protéger sa peau est essentiel en cas de fort indice UV, cependant c’est 0,8 litres de crème solaire qui se diluent chaque seconde dans l’océan. Cette pollution a un impact direct sur les coraux puisqu’elle provoque leur blanchiment puis leur mort. Elles seraient aussi suspectées d’inhiber la croissance du phytoplancton, qui est à la base de la chaîne alimentaire marine.

Il est possible de limiter ce désastre environnemental pour les écosystèmes marins en choisissant correctement sa crème solaire et en favorisant des gestes simples. Il faut dans un premier temps faire la différence entre filtre chimique et filtre minéral.

Une crème solaire contient des filtres UV. Ceux-ci peuvent être chimiques ou minéraux ou un mélange des 2. Les filtres chimiques absorbent les UV alors que les filtres minéraux les réfléchissent.

Ce sont les filtres chimiques en général qui sont à l’origine du blanchiment des coraux. Les substances faisant offices de filtres chimiques sont les suivantes (liste non exhaustive, il y en a 25 en tout) :

  • Oxybenzone (interdit dans certaines régions du monde)
  • Octinoxate (interdit dans certaines régions du monde)
  • Octocrylène
  • Benzophénones 
  • Aminobenzoates
  • Isomamyl p- Methoxycinnamate
  • 4-Methylbenzylidene Camphor
  • Drometrizole Trisiloxane (Meroxyl XL)

Il existe des filtres minéraux (seuls filtres autorisés dans les crèmes solaires biologiques), ils laissent cependant des traces blanches et ont donc été développés en version nanoparticules pour éviter les traces (Ils sont cependant à éviter sous cette forme). On les retrouve sous les noms suivants (liste non exhaustive) :

  • Dioxyde de titane
  • Oxyde zinc

Pour adopter un comportement écoresponsable ou choisir une crème non polluante, c’est à dire respectueuse de l’environnement, il faut favoriser :

  • Une crème qui résiste à l’eau
  • Les filtres minéraux à haut indice UV (attention qu’il n’y ait pas de mélange avec des filtres chimiques), si vous avez la peau sensible et que l’indice UV est inférieur à 50 FPS, favorisez une crème à FPS 50 réduit en filtres chimiques si possible.
  • Les crèmes solaires avec peu d’ingrédients et sans parfum
  • Ne pas exposer les enfants de moins de 3 ans au soleil et donc nul besoin de leur mettre de la crème solaire
  • Rester à l’ombre entre 12h et 16h, si vous êtes à l’ombre pas besoin de crème solaire
  • Se baigner avec un tee-shirt et casquette ou chapeau pour éviter une surutilisation de la crème solaire

Point santé Meersens

Un des principaux risques du cancer de la peau est le soleil, notamment une surexposition dans l’enfance avant l’âge de 15 ans.

Le soleil est aussi responsable de nombreux cas de cataractes

Il est cependant nécessaire de s’exposer au soleil pour la synthèse de vitamine D, ou améliorer certaines pathologies comme le psoriasis ou l’eczéma mais une légère exposition suffit.

Plus d’informations sur les UV et leurs impacts sur la santé, ici.

Voici quelques crèmes écoresponsables non polluantes avec la mention « Rive safe » ou « Reef safe » en anglais qui indique qu’une crème est « sans » impact environnemental :

Lectures complémentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’application Meersens

Le gardien de votre santé, pour une vie plus saine !

Suivez-nous

S’informer

Recevez chaque début de mois notre dossier spécial avec nos conseils et articles pour une vie plus saine !