Comme chaque année, le mois de janvier coïncide avec les bonnes résolutions ! En 2021, vous avez décidé d’arrêter la consommation de tabac pour passer à la cigarette électronique. Mais savez-vous réellement quels sont les impacts de la cigarette électronique ? C’est parti pour un  petit Vrai ou Faux !

Temps de lecture : 5 minutes

Le tabac est le premier facteur de risque évitable de cancer

Fumer ne représente pas de danger pour les autres 

La nicotine est cancérigène

Fumer pendant la grossesse expose le bébé à de nombreux troubles

Le sport permet d’évacuer les effets toxiques de la cigarette

La cigarette électroniques est aussi dangereuse que le tabac

La cigarette électronique évite les nuisances pour son entourage

La cigarette électronique est déconseillée aux femmes enceintes

Il est déconseillé de vapoter si on est non-fumeur

1/ VRAI ou FAUX – Tabac

Le tabac est le premier facteur de risque évitable de cancer : VRAI.

Le tabac est la première cause de mortalité évitable, par cancer et avant 65 ans. Le tabac est responsable de 90% des cancers du poumon mais peut être notamment responsable des cancers des voies aérodigestives (bouche, larynx, pharynx, œsophage), des cancers de la vessie ou encore cancer du pancréas.

En effet, il faut savoir que la fumée de tabac contient 4000 substances chimiques dont 70 cancérigènes tels que : benzène, arsenic, chrome, goudrons…

NB : Les cigarettes à moindre teneur en nicotine et en goudrons ne sont pas moins cancérigènes que les autres.

—> Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer.

Fumer ne représente pas de danger pour les autres : FAUX.

Au-delà de la gêne occasionnée par la fumée, les personnes autour se retrouvent à être fumeurs passifs. Le tabagisme passif est le fait d’inhaler la fumer dégagée par un (ou plusieurs) fumeurs.

Les risques sont certes, moins importants que chez le fumeur actif, mais les conséquences pour la santé sont réelles ! Le tabagisme passif aggraverait des pathologies existantes et augmenterait de 20 à 30 % le risque de cancer du poumon et de 25 à 30 % le risque de maladies cardiaques. Quant à la cigarette électronique, le « vapotage passif » existe mais est bien moins risqué que le tabagisme passif. (Voir ci-dessous)

La nicotine est cancérigène : FAUX.

La nicotine n’a pas d’effet nocif, ne présente pas de danger et n’est pas cancérigène. En revanche, elle est responsable de sensation de plaisir entretenant une dépendance chez le fumeur. La nicotine est très rapidement diffusée dans les voies respiratoires qui provoque un effet de boost cérébral au bout de 30 secondes.

Fumer pendant la grossesse expose le bébé à de nombreux troubles : VRAI.

La consommation de tabac durant la grossesse réduit l’oxygénation du fœtus car le sang de la maman se charge en gaz carbonique et la nicotine empêche la bonne circulation du sang. Cela peut causer des retards de croissance et des troubles neurologiques chez le bébé.

Fumer pendant la grossesse peut également augmenter le risque de faire une fausse-couche, de faire un accouchement prématuré ou encore de faire des grossesses extra-utérines, c’est à dire que le fœtus ne s’implante pas au bon endroit.

Si la femme enceinte est fumeuse passive, les substances chimiques contenues dans la fumée de cigarette respirée passent dans son sang et celui de l’enfant, ce qui peut causer notamment des retards de croissance.

Le sport permet d’évacuer les effets toxiques de la cigarette : FAUX.

Le sport ne permet pas de protéger des effets nocifs de la cigarette. Le sport n’a aucun impact positif sur le plan pulmonaire, il n’élimine pas le goudron ou alors toutes les substances toxiques inhalées en fumant.

Il faut savoir que le tabac diminue les performances sportives car les muscles ont besoin d’oxygène et de sucre, or en fumant, la circulation de l’oxygène dans le corps est limitée.

⚠️ Il ne faut pas fumer avant, pendant, ou tout de suite après un exercice physique intense. En fumant directement après une séance de sport, il y a un risque de vasoconstriction rapide des artères : spasme coronarien. L’oxygène ne peux plus circuler, ce qui provoque un infarctus, cause de certaines morts subites.

Par contre, effectuer une activité physique régulière permet d’aider au sevrage tabagique. Pratiquer une activité diminue l’envie de cigarette car l’effort libère de l’endorphine : un neurotransmetteur qui provoque une sensation de relaxation, de bien-être.

1/ VRAI ou FAUX – Cigarettes électroniques

La cigarette électronique est aussi dangereuse que le tabac : FAUX.

En effet, contrairement à la fumée de cigarette, la vapeur de l’e-cigarette ne contient pas les substances cancérigènes qui peuvent provoquer des cancers du poumon, de la gorge ou de la langue comme le monoxyde de carbone, les goudrons, et réduit très fortement les toxiques résiduels.  La cigarette électronique ne contient pas de tabac, n’a pas de combustion et ne créé par de la fumée. Le fumeur inhale de la vapeur obtenue par chauffage d’un liquide composé principalement de propylène glycol, de glycérol, d’arôme et parfois de nicotine.

Il faut savoir que certains liquides pour e-cigarettes peuvent contenir ou peuvent entrainer la production de substances potentiellement toxiques tels que des métaux et des composés potentiellement cancérigènes. C’est pour cela qu’il faut faire attention lorsqu’on achète les produits.

Depuis 2016, le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) considère que la cigarette électronique peut être considéré comme une aide pour arrêter ou réduire la consommation de tabac. En revanche, il n’est pas démontré que la cigarette électronique est inoffensive pour la santé sur le long terme.

La cigarette électronique évite les nuisances pour son entourage : VRAI et FAUX.

Le vapotage passif est bien moins risqué que le tabagisme passif, mais il existe. La fumée de cigarette électronique (qui est de la vapeur) est en effet largement moins nocive que celle de tabac (de 95%) et disparaît en quasi-totalité en moins d’une minute (100 fois plus rapidement que la fumée du tabac). Néanmoins, elle contient des composants qui peuvent être toxiques, en particulier pour les jeunes enfants. Il faut donc être vigilant !

La cigarette électronique est déconseillée aux femmes enceintes : VRAI.

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la cigarette électronique est déconseillée aux femmes enceintes car elle pourrait être un danger sur le long terme pour le fœtus suite à l’exposition de nicotine. Il y aurait des conséquences sur le développement du cerveau.

À l’heure actuelle, nous ne disposons pas assez d’étude qui démontre l’innocuité des composantes de l’e-cigarette sur le fœtus. Ce serait exposer le futur bébé à des risques inconnus.

Il est déconseillé de vapoter si on est non-fumeur : VRAI.

Il n’y a même aucun intérêt. La cigarette électronique a été créé pour aider au sevrage tabagique et se destine aux personnes souhaitant arrêter ou diminuer leur consommation de tabac.  De plus, la e-cigarette peut rendre dépendant si elle est utilisée avec nicotine.

Alors, avez-vous eu un score parfait ?

Pour conclure, la e-cigarette peut être une bonne alternative pour arrêter ou diminuer sa consommation de tabac. Mais restez tout de même vigilants pour votre entourage.

Vous pouvez retrouver toutes nos solutions sur l’application Meersens.

L’application Meersens permet de connaitre l’indice UV de l’endroit où vous vous trouvez et combiné à votre phototype de peau cela vous indique s’il y a un risque pour vous de vous exposer au soleil et quelles précautions prendre pour limiter le risque.

Lectures complémentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’application Meersens

Le gardien de votre santé, pour une vie plus saine !

Suivez-nous

S’informer

Recevez chaque début de mois notre dossier spécial avec nos conseils et articles pour une vie plus saine !