Qui n’a jamais pris de compléments alimentaires ? Une petite cure de magnésium, une ampoule de vitamine D ou encore une boisson énergisante en soirée… Ils sont très présents et on les prend de façon anodine, après tout ils ne peuvent que nous faire du bien ! Mais en êtes-vous si sûr ? Sont-ils vraiment tous bons pour notre santé ?

Temps de lecture : 4 minutes

 

Compléments alimentaires, quels produits sous cette appellation ? 
Consommer des compléments alimentaires à base de vitamines et minéraux pour compléter ses apports alimentaires ? 
Les compléments alimentaires pour le physique (perte de poids, détox, gain musculaire) 
Sport, fête, mémoire, concentration compléments alimentaires et boissons énergisantes 
Les compléments alimentaires à base de plante 

Compléments alimentaires : quels produits sous cette appellation ?

Les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés (mais pas d’effet thérapeutique !). Les allégations qui sont associées aux emballages sont variées : à visée amincissante, anti-stress, anti-inflammatoire, revitalisant, boost mémoire, énergisant, affronter l’hiver, préparer sa peau au soleil, mieux digérer… Les compléments alimentaires peuvent contenir des plantes, minéraux, vitamines, enzymes, pré/probiotiques, acides gras, acides aminés, caféine et bien d’autres substances.

La consommation est courante et semble anodine ; en effet contrairement aux médicaments ils ne requièrent pas d’autorisation individuelle de mise sur le marché fondée sur une évaluation préalable du produit c’est-à-dire que leur efficacité n’a pas besoin d’être prouvée. De plus, il est facile de s’en procurer (parapharmacies, grandes surfaces, internet…). Leur consommation est en forte hausse aussi bien chez les jeunes que les adultes.

Mais peut-on leur faire confiance ? Sont-ils vraiment efficaces et bons pour la santé ?

Consommer des compléments alimentaires à base de vitamines et minéraux pour compléter ses apports alimentaires ?

De nombreux compléments alimentaires promettent une meilleure vitalité, santé, éclat de peau et des cheveux ou encore une meilleure mémoire, ils contiennent des minéraux, acides gras et vitamines qui jouent un rôle dans l’organisme par rapport aux promesses faites par le complément. Or ces minéraux, acides gras et vitamines sont naturellement présents dans notre alimentation. Ce type de compléments alimentaires ne présente pas de risque pour la santé si les doses sont respectées et s’il n’y a pas de contre-indication médicale à leur prise (attention au risque d’interaction médicamenteuse par exemple). Cependant ils n’ont aucune utilité dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée.

Le tableau suivant indique quels aliments favoriser pour un apport en vitamines ne nécessitant pas de compléments et les actions de celles-ci dans l’organisme.

Ainsi en mangeant équilibré, c’est-à-dire des fruits et légumes, produits animaliers (viandes, œufs, produits laitiers, poissons gras et poissons maigres…), légumineuses, huile riche en oméga-3 et oléagineux, les apports en vitamines, minéraux et acides gras sont assurés. Il n’est donc pas nécessaire de se complémenter (sauf sur indication médicale : pour la vitamine D par exemple en hiver l’ensoleillement est plus faible et la synthèse de cette vitamine par le corps est diminuée). Seuls les végétaliens auront, par contre, besoin de se complémenter en vitamine B12 car celle-ci n’est pas synthétisée par le corps et elle se trouve dans les produits animaliers.

Ainsi pas besoin de se ruiner en achetant des compléments alimentaires pour avoir le corps ou la santé de vos rêves, une alimentation équilibrée, variée et une activité physique régulière vous donnera des résultats équivalent voire bien supérieure ! Il faut savoir que les vitamines, acides gras et minéraux seront mieux assimilés par l’organisme s’ils proviennent de votre alimentation (sauf exception).

NB : les compléments alimentaires pour le bronzage (à base de bêta-carotène et autres) ne protègent pas des coups de soleil, il faut donc rester vigilant. De plus, ceux à base de bêta-carotènes sont déconseillés pour les fumeurs. Si vous êtes fumeurs pour avoir votre dose journalière de bêta-carotènes rapportez-vous aux aliments à consommer pour leurs apports en vitamine A et provitamine A.

Les compléments alimentaires pour le physique (perte de poids, détox, gain musculaire) 

De nombreux cas de fraudes ont été relevés dans la catégorie des compléments alimentaires pour la perte de poids, la musculation, les régimes détox. En effet, ceux-ci présentés comme 100% naturel contenait des substances interdites (substance pharmaceutique active !). De plus des contaminations en métaux lourds ont aussi été mesurées. Ces compléments-ci lorsqu’ils sont frauduleux (se méfier des compléments acheter par internet qui ne sont pas en provenance d’Europe) peuvent donc présenter un risque pour la santé. Lorsqu’un produit est contrôlé non conforme il doit être retiré du marché or si le site internet est en dehors de l’Union Européenne cela devient compliqué et les produits se retrouvent à nouveau sur le marché.

Pour une perte de poids favorisez une alimentation équilibrée et une activité physique régulière pas besoin de mettre votre santé en danger. De plus, avec une alimentation saine et un environnement de vie peu pollué votre corps est parfaitement en mesure de se « détoxifier ». Pour vérifier la qualité de votre environnement et réduire les sources potentielles de contamination l’application mobile Meersens vous donnera toutes les clés.

Quelques substances à risque notamment pour les populations sensibles :

Sport, fête, mémoire, concentration compléments alimentaires et boisson énergisantes

Concernant les compléments alimentaires pour les sportifs (protéines BCAA, glutamine, β-hydroxy-β-méthylbutyrate (HMB), α-cétoisocaproate, L-tyrosine, Argnine, Créatine…) il faut privilégier les produits conformes à la norme AFNOR NF V 94-001.

Les boissons énergisantes sont aussi considérées comme des compléments alimentaires elles peuvent notamment contenir de la caféine, taurine, vitamines, extraits de plantes (guarana, ginseng). Ces boissons ne doivent pas être consommées dans le cadre de l’effort ou avec de l’alcool, ce ne sont pas des boissons énergétiques ! Il y a des risques cardiovasculaires notamment (oppression, tachycardie, hypertension…). Les femmes enceintes et allaitantes, les enfants et adolescents, les personnes sensibles aux effets de la caféine ou présentant certaines pathologies notamment certains troubles cardio-vasculaires, psychiatriques et neurologiques, insuffisance rénale, maladies hépatiques sévères doivent éviter les boissons énergisantes.

NB : si vous ressentez un effet indésirable et que vous suspecté un complément alimentaire d’en être à l’origine vous pouvez le signaler à un professionnel de santé qui pourra signaler le produit en question à l’Anses.

Pas de secret pour une concentration, mémoire au top et des capacités de travail optimale une bonne hygiène de vie est la clé (alimentation variée avec un apport en « bon » acides gras et glucides, temps de sommeil respecté, sport) ainsi qu’une bonne organisation et de l’entrainement (la mémoire ça se travaille !)

Les compléments alimentaires à base de plante :

Ce n’est pas parce qu’une substance est naturelle qu’elle n’est pas toxique ou ne pose pas de problèmes pour la santé, ceci doit bien être gardé à l’esprit. Certains compléments alimentaires à base de plantes ont des effets proches des médicaments sans être aussi bien encadrés.

Certains compléments sont inefficaces et en cas de surdosage ou de conditions de santé particulières ils peuvent même se révéler néfastes. D’autres sont très voire trop efficaces. Certaines plantes ont des effets relevant parfois de celles des médicaments mais leur utilisation dans les compléments est bien moins encadrée ce qui entraîne un bénéfice-risque pour la santé défavorable. De plus, certaines populations sensibles (femme enceintes, personnes âgées, enfants, malades) sont encore plus à risque et peuvent être victimes d’effets indésirables (troubles intestinaux, cardiovasculaires, de l’humeur, allergies, augmentation du risque de mortalité…). 

Vous l’aurez compris il est déconseillé de prendre des compléments alimentaires à base de plantes sans un avis ou un suivi médical.

Quelques exemples de compléments alimentaires déconseillés :

Une alerte, lancée par l’académie nationale de pharmacie, sur des plantes laxatives (suc d’aloès, écorce de bourdaine et cascara, racines de rhubarbe de Chine, séné, cassier, nerprun) retrouvées dans des compléments alimentaires « améliorant le transit ». Elles irritent le tube digestif et sont responsables d’une perte de sels minéraux. Ces compléments sont susceptibles d’entraîner une dépendance. 

Ce n’est pas tout, des compléments alimentaires à base de plantes sont aussi mis en cause par l’Anses en cette situation particulière de Covid-19 : certaines plantes contenues dans les compléments alimentaires peuvent perturber les défenses naturelles de l’organisme en interférant notamment avec les mécanismes de défense inflammatoires utiles pour lutter contre les infections et, en particulier, contre le COVID-19.

L’Anses visent plusieurs plantes présentant des effets contre-productifs dans la défense contre le coronavirus. « Il s’agit des plantes contenant des dérivés de l’acide salicylique (analogues de l’aspirine), telles que le saule, la reine des prés, le bouleau, le peuplier, la verge d’or, les polygalas mais aussi des plantes contenant d’autres anti-inflammatoires végétaux, telles que l’harpagophytum, les échinacées, le curcuma, la griffe du chat (appelée aussi liane du Pérou), les plantes des genres Boswellia et Commiphora (connues pour leurs gommes-oléorésines appelées respectivement « encens » et « myrrhe »). »

L’Anses recommande donc :

  • Aux personnes consommant ces compléments alimentaires dans un but préventif de suspendre immédiatement la consommation de compléments alimentaires contenant ces plantes dès l’apparition des premiers symptômes du COVID-19 ;
  • Aux personnes consommant ces compléments alimentaires dans le contexte de pathologies inflammatoires chroniques de discuter impérativement avec leur médecin de la pertinence de poursuivre ou non leur consommation.

Conclusion

Les compléments alimentaires vitaminiques ou à base de minéraux/acides gras peuvent se révéler utiles en cas de carences ; leur prise doit être conseillée et suivie par un professionnel de santé. Sinon les compléments alimentaires dans leur généralité peuvent, dans le meilleur des cas, se révéler inutiles ou très peu utiles, une alimentation équilibrée est plus efficace, et dans le pire des cas, ils peuvent avoir des effets indésirables sur la santé plus ou moins graves.

Les effets indésirables peuvent aussi bien venir de compléments contenant des substances 100% naturelles (plantes…) que des substances de synthèses (hormones, créatine, enzymes…).

Il faut être particulièrement vigilant à la prise de compléments alimentaires si vous avez une maladie chronique, des problèmes de santé ou une condition particulière (grossesse, allaitement, personne âgés, jeunes enfants, allergies…).

La provenance des compléments alimentaires a aussi une grande importance, de nombreuses fraudes, contaminations et non respects de la législation sont recensés sur les compléments alimentaires qui sont achetés par internet et dont la provenance est hors UE.

L’application Meersens vous permet de scanner les compléments alimentaires et d’avoir accès au rappel de produits en cas de contamination mais surtout vous pouvez scanner votre alimentation et bénéficier des conseils Meersens et solutions pour garder ou commencer à avoir une alimentation variée et équilibrée qui évite les potentielles carences et permet de rester en forme. De plus l’application vous aide à réduire votre exposition aux polluants qui peuvent favoriser un vieillissement de la peau prématurée et jouer sur l’éclat de vos cheveux. L’application Meersens vous aidera bien plus que les compléments alimentaires.

EN QUOI MEERSENS VOUS AIDE ? 

Analysez votre environnement et votre alimentation où que vous soyez !

Avec l’application Meersens devenez acteur de votre santé : plongez au coeur de l’action en aidant la communauté et améliorez votre santé grâce à la connaissance de votre environnement et l’accès à des conseils personnalisés.

Rendez visible l’invisible pour une vie plus saine.

Lectures complémentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L’application Meersens

Le gardien de votre santé, pour une vie plus saine !

Suivez-nous

S’informer

Recevez chaque début de mois notre dossier spécial avec nos conseils et articles pour une vie plus saine !