Dioxyde de soufre (SO2) : sources de pollution et impact sur la santé

Le dioxyde de soufre ou SO2 est un polluant atmosphérique, considéré comme un indicateur clé de la pollution qu’il est essentiel de surveiller selon les recommandations de l’OMS pour améliorer la qualité de vie et la santé des populations.

Temps de lecture : 4 minutes

 

Sommaire

Qu’est-ce-que le dioxyde de soufre (SO2) ?
Quelles sont les sources du dioxyde de soufre (SO2) ?
Quels sont les impacts du dioxyde de soufre sur l’environnement et la santé ?
Comment se protéger et réduire les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ?

Qu’est-ce que le dioxyde de soufre (SO2) ? 

Le dioxyde de soufre (SO2) est un gaz incolore, à l’odeur piquante et irritante pour les yeux et les voies respiratoires à partir d’une certaine concentration. Ce polluant de l’air est principalement produit par la combustion d’éléments fossiles (charbon, pétrole, fioul) et la fonte de minerais contenant du soufre, au cours de laquelle les impuretés sont oxydées en dioxyde de soufre par l’oxygène (O2).

💡 Bon à savoir : Les niveaux de SO2 ont connu une baisse encourageante depuis les années 1990. Cette amélioration est due à plusieurs facteurs : l’abandon progressif des combustibles riches en soufre (charbon, fioul) au profit de combustibles plus propres (gaz naturel), limitant ainsi la teneur en soufre des combustibles.

Le dioxyde de soufre (SO2) : quelles sont les sources ? 

Le dioxyde de soufre (SO2) est un polluant primaire, c’est-à-dire directement émis par les activités humaines contrairement à d’autres polluants tels que l’ozone, les particules fines et une partie du NO2, qui sont des polluants secondaires (produits par la réaction chimique, ou photochimique d’un ou plusieurs polluants primaire).

Le SO2 est principalement émis lors de la combustion de matières fossiles, telles que le charbon et le pétrole.

Plus de la moitié est rejetée par les activités industrielles, y compris celles liées à la production d’énergie comme les centrales thermiques. Mais il est également répandu par le chauffage résidentiel ou des entreprises.

Le dioxyde de soufre provient également de l’activité volcanique, qui en est la première source naturelle. 🌋

Sources des composés organiques volatils en intérieur

À l’intérieur, les COV proviennent de nombreux produits utilisés quotidiennement au sein des bâtiments, tels que : les parfums, les bougies et feu x de cheminée, les vapeurs de cuisson, les meubles neufs, les produits d’entretien, les jouets pour enfants, etc.

Le dioxyde de soufre (SO2) : des impacts sur la santé et l’environnement

💙 L’impact du SO2 sur la santé 

Le dioxyde de soufre (SO2) est irritant pour les yeux et les muqueuses. A forte concentration, ce polluant peut avoir des effets sur la santé comme affecter le système respiratoire et la fonction pulmonaire chez l’adulte (toux, gêne respiratoire, bronchite…) et provoquer ou aggraver les maladies respiratoires chez les personnes sensibles (asthmatiques, fumeurs, maladies respiratoires chroniques…).

💡 Bon à savoir : Valeurs limites en SO2 pour la protection de la santé humaine (Directive 2008/50/CE):

  • 350 μg/m3 en moyenne horaire, à ne pas dépasser plus de 24 fois par année civile, à respecter depuis le 1er janvier 2005.
  • 125 μg/m3 en moyenne journalière, à ne pas dépasser plus de 3 fois par année civile, à respecter depuis le 1er janvier 2005.
Effets à court terme

👉Maux de tête

👉 Inconfort olfactif

👉 Irritation de la peau et des muqueuses

👉 Fatigue

👉 Toux, respiration douloureuse

👉 Pneumonie, bronchite

Effets à long terme

👉Le système nerveux central est altéré (maux de tête, anxiété)

👉 Maladies cardiovasculaires

👉 Maladies respiratoires (asthme)

👉 Cancers

👉 Impacts sur le foie, la rate, le sang

👉 Impacts sur l’appareil reproducteur

🌍 L’impact du SO2 sur l’environnement 

Le dioxyde de soufre est un polluant de l’air gazeux acidifiant pouvant être à l’origine de l’acidification de l’environnement en cas de concentrations trop élevées.

Une fois rejeté dans l’air et en présence d’eau, le SO2 se transforme en acide sulfurique H2SO4 provoquant le phénomène des pluies acides. Les conséquences de ces précipitations sont :

👉 Les dépôts acides sur les matériaux de construction, qui peuvent endommager le patrimoine architectural et culturel,

👉 L’acidification des eaux de surface qui peut tuer certaines espèces et affecte les chaînes alimentaires aquatiques d’eau douce et marine,

👉 La dégradation des sols qui entraine des effets néfastes sur la végétation et les plantes.

Par conséquent, les substances acidifiantes sont nocives pour l’écosystèmes. Les émissions de dioxyde de soufre sont aussi à l’origine de la formation de brouillards toxiques connus sous le nom de smog.

Comment se protéger et réduire les émissions du dioxyde de soufre (SO2) ?

Prévenir ou réduire les sources directes de SO2 peut être difficile, en particulier les émissions provenant de sources naturelles telles que les éruptions volcaniques. Mais voici quelques solutions à mettre en place :

👉 Le passage de combustibles à haute teneur en soufre à des combustibles à faible teneur en soufre (gaz naturel),

👉 La désulfuration des gaz de combustion dans les installations industrielles,

👉 La surveillance de l’environnement

 

Mesurer et surveiller le dioxyde de soufre (SO2) à l’aide des solutions Meersens

Pour surveiller la pollution de l’air extérieur et notamment le dioxyde de soufre (SO2), Meersens permet d’analyser l’environnement où que vous soyez, quand vous voulez grâce à la puissance de l’intelligence environnementale.

La modélisation de Meersens ainsi que nos capteurs de qualité de l’air, faciles à déployer, permettent de connaître la concentration de dioxyde de soufre, en temps réel et partout dans le monde afin de garantir la santé et le bien-être des populations.

Votre ville est confrontée à des problèmes de qualité de l’air?

Partager cet article 👇

Meersens analyse la qualité de votre environnement

Meersens est une entreprise à impact positif dans le domaine de la santé environnementale, mobilisée pour créer un avenir durable, permettant d'atténuer les risques environnementaux et de contribuer positivement à la santé et au bien-être des parties prenantes - en offrant une surveillance et une prévention environnementales personnalisées.

Meersens offre une vision et une surveillance multi-polluants à 360°, en temps réel, historique et prédictive, pour n'importe quel lieu, avec une grande précision, vous permettant d'atténuer les risques et de prendre de meilleures décisions.

Lectures complémentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *