Dioxyde d’azote (NO2) : sources de pollution et impacts sur la santé

Particules fines et santé:

Le dixoyde d’azote est un polluant courant, émis dans l’atmosphère par un grand nombre de sources différentes, notamment par les moteurs à combustion. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le NO2 a des effets néfastes sur la santé : une exposition à long terme peut altérer la fonction pulmonaire et augmenter les risques de troubles respiratoires.

 

Temps de lecture : 6 minutes

« Tous les cancers du poumon qui ne sont pas liés à la cigarette sont liés à la pollution de l’air ambiant. »

Oliver BLOND – Président de l’association Respire

Sommaire

Qu’est-ce-que le dioxyde d’azote (NO2) ?
Quelles sont les sources ? 
Quels sont les dangers du dioxyde d’azote ?
Comment réduire et mesurer les émissions de dioxyde d’azote ?

Qu’est-ce que le dioxyde d’azote (NO2) ?

Le dioxyde d’azote (NO2) est un composé chimique faisant partie d’un groupe de gaz hautement réactifs, appelés oxydes d’azote (NOx), comme le monoxyde d’azote (NO). Ils constituent les polluants majeurs de l’atmosphère terrestre.

 Le dixoyde d’azote est facilement reconnaissable. On le reconnaît par sa couleur brun-rouge et par son odeur âcre et piquante caractéristique. On retrouve cette odeur dans les rues polluées par la circulation automobile.

Quelles sont les sources ?

Les émissions de dioxyde d’azote peuvent provenir de plusieurs sources :

De sources naturelle

  • Eclairs
  • Activités volcaniques
  • Feux de forêts

Des activités humaines

En extérieur, les émissions anthropiques de NO2 proviennent principalement des moteurs à combustion interne (en grande partie au diesel) et des centrales thermiques, mais également du chauffage ou de la production d’électricité.

Mais attention, même si le NO2 est principalement un polluant de l’air extérieur, il peut constituer une menace pour la qualité de l’air en intérieur également. En effet, le tabagisme, les cuisinières à gaz ou les feux de cheminée ou encore les poêles à mazout par exemple, peuvent générer des niveaux conséquents de NO2 dans les espaces clos, et doivent être ventilés de manière adéquate pour éviter que les gaz émis ne s’accumulent.

Quels sont les dangers du dioxyde d’azote (NO2) ?

L’impact du NO2 sur la santé

L’exposition au dioxyde d’azote (NO2) est liée à un certain nombre d’effets néfastes sur le système respiratoire. En effet, les NOx réagissent avec l’ammoniac, l’humidité et d’autres composés pour former des petites particules. Par leur très petite taille, ces particules peuvent pénétrer profondément dans les voies respiratoires.

Une exposition à court terme au dioxyde d’azote (NO2) s’est avérée avoir une association linéaire avec un risque accru de décès, cardiovasculaire et respiratoire, selon une étude récente publiée dans BMJ.

Une exposition prolongée à des concentrations élevées de NO2 peut contribuer au développement de l’asthme, augmenter le risque d’infections respiratoires et de maladies pulmonaires chroniques (toux, respirations sifflantes, difficultés à respirer, réduction de l’odorat…).

Les personnes asthmatiques, ainsi que les enfants et les personnes âgées sont généralement plus à risque de subir les effets du NO2 sur la santé.

L’impact du NO2 sur l’environnement

Ce polluant présente non seulement des risques sur la santé de la population, mais également sur notre environnement.

En effet, une fois dans l’atmosphère, le dioxyde d’azote se transforme en acide nitrique qui retombe sur le sol ainsi que sur la végétation et ainsi contribuer à l’acidification des sols, des lacs et à la formation de pluie acide.

Ce phénomène provoque plusieurs conséquences sur l’environnement :

👉🏻  L’appauvrissement des sols et des végétaux,

👉🏻. La décoloration des vêtements / tissus,

👉🏻  La corrosion des métaux de construction et donc la détérioration des bâtiments,

En plus de ces conséquences sur la nature, le NO2, associé aux composés organiques volatils (COV) et sous l’effet du rayonnement solaire, favorise la formation d’ozone dans les couches basses de l’atmosphère (troposphère) et donc participe indirectement à l’effet de serre.

Ce gaz est également responsable de la formation des aérosols de nitrate (particules fines) qui provoque un voile et réduit la visibilité. On parle de formation de smog, c’est-à-dire à d’un nuage de pollution.

Recommandations et solution pour réduire le dioxyde d’azote (NO2)

En tant que polluant atmosphérique majeur, le NO2 fait l’objet de réglementations, et de recommandations de la part de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Malgré cela, les concentrations de NO2 dépassent régulièrement ces limitations dans de nombreuses régions urbaines du monde.

La concentration moyenne annuelle de NO2 ne devrait pas excéder 10 µg/m3. Dépasser cette limite préconisée par l’OMS représentera un danger pour la santé humaine.

On observe les plus fortes concentrations de dioxyde d’azote sur le trafic routier. Ainsi, les populations vivant à proximité des grands axes subissent le plus la pollution. Afin de réduire ses émissions personnelles de NO2, voici quelques solutions :

 👉🏻  Faire du covoiturage ou utiliser les transports en commun

 👉🏻  Préconiser l’utilisation du vélo ou la marche lorsque la qualité de l’air est bonne

 👉🏻  Réduire les déplacements en véhicule

 👉🏻  Économisez de l’énergie à la maison et au travail

Afin de mesurer et surveiller l’exposition au dioxyde d’azote (NO2), la solution Meersens autour de la donnée environnementale, fondée sur la modélisation et le déploiement de capteurs (intérieur ou extérieur) va permettre de rendre visible l’invisible en 1 clic !

Partager cet article 👇

Meersens, analyse la qualité de votre environnement

Meersens est une entreprise à impact positif dans le domaine de la santé environnementale, mobilisée pour créer un avenir durable, permettant d’atténuer les risques environnementaux et de contribuer positivement à la santé et au bien-être des parties prenantes – en offrant une surveillance et une prévention environnementales personnalisées.

Meersens offre une vision et une surveillance multi-polluants à 360°, en temps réel, historique et prédictive, pour n’importe quel lieu, avec une grande précision, vous permettant d’atténuer les risques et de prendre de meilleures décisions.

Que vous soyez une entreprise souhaitant agir pour ses salariés, une ville pour ses citoyens, Meersens peut vous accompagner !

Lectures complémentaires

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. La modélisation environnementale au service de la pollution atmosphérique | Meersens - […] (O3)              Le dioxyde d’azote (NO2) Les particules fines(PM10 et PM2.5) Le dioxyde de…
  2. L'ozone (O3) : sources et impacts sur la santé | Meersens - […] sommes également dans la capacité de surveiller d’autres polluants, notamment le dioxyde d’azote (NO2), les particules fines (PM2.5,10…), le…
  3. Les polluants de l’air et leurs impacts sur la santé | Meersens - […] Tout savoir sur le dioxyde d’azote (NO2) […]
  4. Le monoxyde de carbone : sources et impacts sur la santé | Meersens - […] permettant de surveiller et d’analyser tous les principaux polluants atmosphériques (CO2, NO2, PM…) pour contribuer à un avenir meilleur…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.