Le monoxyde de carbone (CO) : sources et impacts sur la santé

Chaque hiver, lorsque les températures baissent, le monoxyde de carbone revient malheureusement sur le devant de la scène. Ce gaz est émis principalement par des appareils de chauffe vieillissants ou mal entretenus et se diffuse très rapidement dans l’environnement et peut vite devenir dangereux dans des lieux confinés. Chaque année, le monoxyde de carbone est responsable d’une centaine de décès en France.

Temps de lecture : 4 minutes

 

Sommaire

Qu’est-ce-que le monoxyde de carbone ?
Quelles sont les sources du monoxyde de carbone ? 
Quels sont les dangers d’une intoxication au monoxyde de carbone sur la santé ?
Quel est l’impact du monoxyde de carbone sur l’environnement ?
Comment réduire et mesurer le monoxyde de carbone ?

Qu’est-ce que le monoxyde de carbone (CO) ?

Le monoxyde de carbone est une molécule composée d’un atome de carbone (C) et d’un atome d’oxygène (O). A l’état gazeux, cette molécule (CO) est totalement incolore et inodore et n’est pas détectable par l’humain car elle n’irrite ni les yeux, ni les voies respiratoires.  Ce gaz se diffuse rapidement dans l’atmosphère et est absorbé par les poumons lors de la respiration. C’est un gaz très toxique pour l’homme.

Quelles sont les sources du monoxyde de carbone ?

Le CO est libéré lors d’une combustion notamment si elle est incomplète.

Les plus grandes sources de monoxyde de carbone en milieu extérieur sont le trafic routier avec les véhicules et moteurs de combustion, les centrales électriques, les incendies de forêt et le chauffage résidentiel, notamment le chauffage au bois.

En intérieur, il existe également une variété d’articles pouvant être sources de CO tels que les appareils de chauffage au kérosène, au propane et au gaz, les cheminées, les chaudières … qui, lorsqu’ils sont défectueux ou mal utilisés, peuvent affecter la qualité de l’air intérieur. La fumée de tabac est également une source de CO.

Quels sont les dangers d’une intoxication au monoxyde de carbone sur la santé ?

Le monoxyde de carbone se fixe à la place de l’oxygène sur l’hémoglobine du sang. Respirer de l’air avec une forte concentration de CO réduit la capacité du corps à transporter l’oxygène vers des organes critiques comme le cœur et le cerveau.

À fortes teneurs et en milieu confiné (air intérieur), le monoxyde de carbone peut causer des intoxications oxycarbonées* provoquant plusieurs symptômes : maux de tête, nausées, vomissements et vertiges, voire le coma ou la mort pour une exposition prolongée. La gravité des symptômes est en fonction de la durée d’exposition et de la concentration de monoxyde de carbone inhalée.

*Intoxication par l’oxyde de carbone

Les symptômes du monoxyde de carbone sur la santé

L’exposition au monoxyde de carbone peut être particulièrement dangereuse pour :

👶🏼 Les nourrissons : les cellules sanguines du fœtus absorbent le monoxyde de carbone plus facilement que les cellules sanguines adultes. Les bébés à naître sont donc plus susceptibles d’être victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone.

👦🏼 Les enfants : ils ont une fréquence respiratoire plus élevée que les adultes et inhalent donc un volume plus grand de gaz, ce qui peut les rendre plus sensibles à l’empoisonnement au monoxyde de carbone.

🧓🏼 Les personnes âgées :  victimes d’une intoxication au monoxyde de carbone, elles sont plus susceptibles de développer des lésions cérébrales.

😷 Les personnes souffrant de maladies cardiaques chroniques : les personnes ayant des antécédents d’anémie et de problèmes respiratoires sont également plus susceptibles de tomber malades suite à une exposition au monoxyde de carbone.

Quel est l’impact du monoxyde de carbone sur l’environnement ?

Le monoxyde de carbone peut réagir avec d’autres polluants atmosphériques et ainsi participer à la formation de l’ozone troposphérique ou encore former du dioxyde de carbone (CO2) qui est un gaz à effet de serre.

Comment se protéger et mesurer le monoxyde de carbone (CO) ?

Concernant l’exposition intérieure au monoxyde de carbone (CO) voici quelques mesures préventives que vous pouvez prendre pour vous protéger contre l’empoisonnement au monoxyde de carbone :

Avant la période hivernale

Contrôlez l’installation de chauffage (chaudière, poêle…), de production d’eau chaude, mais aussi faites  ramoner vos conduits de cheminée par un professionnel qualifié.

Agir et se protéger du monoxide de carbone (CO)

👉 Aérer chaque pièce du logement au moins 10 minutes tous les jours et ne jamais obstruer les entrées et sorties d’air ;

👉  Installer un capteur de qualité de l’air (équipé d’un détecteur de monoxyde de carbone) pour surveiller le monoxyde de carbone ;

👉 Ne pas cuisiner en intérieur avec des appareils destinés à l’extérieur (brasero, barbecue…) et ne pas chauffer une pièce avec ces derniers ;

👉 Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement.

Mesurer et surveiller le monoxyde de carbone (CO) à l’aide des solutions Meersens

Pour surveiller la pollution de l’air extérieur et notamment le dioxyde de carbone, Meersens propose une solution multi-plateformes (SaaS, App, IoT, API) facilement déployable permettant de surveiller et d’analyser tous les principaux polluants atmosphériques (CO2, NO2, PM…) pour contribuer à un avenir meilleur et plus sain. Contactez-nous aujourd’hui pour plus d’informations !

Partager cet article 👇

Meersens analyse la qualité de votre environnement

Meersens est une entreprise à impact positif dans le domaine de la santé environnementale, mobilisée pour créer un avenir durable, permettant d’atténuer les risques environnementaux et de contribuer positivement à la santé et au bien-être des parties prenantes – en offrant une surveillance et une prévention environnementales personnalisées.

Meersens offre une vision et une surveillance multi-polluants à 360°, en temps réel, historique et prédictive, pour n’importe quel lieu, avec une grande précision, vous permettant d’atténuer les risques et de prendre de meilleures décisions.

Lectures complémentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.